Le dossier solide est une nécessité !

Soyons sérieux, le dossier est le déterminant principal qui va vous permettre d'accéder à un prêt immobilier ou non. Logiquement, quand on veut mettre toutes les chances de son côté et avoir un emprunt immobilier, il faut avoir un dossier presque parfait.

La première chose à faire et d'ailleurs de fournir un dossier complet, cela signifie qu'il n'y a aucun papier manquant. Par exemple, il est nécessaire d'avoir une pièce d'identité, les trois derniers bulletins de salaire et un justificatif de domicile. Vous pouvez même faire une simulation de crédit immobilier sur Acredits.fr pour vous donner une idée globale sur la somme à laquelle vous pouvez avoir accès.

Vous voulez savoir si vous allez réussir à acquérir un prêt immobilier ? Il va falloir vous mettre à la place de l'établissement bancaire prêteur. La question qu'il faut se poser est la suivante : est-ce que mon client dispose des ressources financières adéquates pour rembourser le crédit à temps ? La réponse à cette question va vous permettre de savoir si vous êtes prêt à vous présenter pour l'obtention d'un crédit immobilier.

Vous devez garantir une situation financière dans laquelle il n'y a pas eu de découvert au cours des six derniers mois. Vous devez aussi avoir une situation professionnelle jugée stable et surtout, ne pas avoir un cumul de crédit à la consommation.

En plus de tous ces critères, vous devez posséder un apport personnel qui couvre, au moins, 10 % de la somme que vous allez emprunter. Ceci va couvrir les frais d'achat, notamment en ce qui concerne le notaire. Pour l'emprunteur, son taux d'effort ne doit pas dépasser 35 % pour qu'il puisse vous accorder un crédit immobilier.

Nous n'oublierons pas la capacité d'épargne pour avoir accès au crédit immobilier. Un second point important est certainement de pouvoir démontrer sa capacité à épargner de manière régulière. Ceci vous permet de multiplier vos chances de décrocher un crédit immobilier.

crédit immobilier sûr à 100%, possible ?

Bien choisir son établissement prêteur !

LUn critère que beaucoup de clients oublient : vous n'êtes pas dans l'obligation de souscrire au crédit immobilier chez votre propre banque, vous êtes libre de laisser la concurrence faire son travail pour emprunter votre crédit dans un autre établissement prêteur. Ce point crucial vous permet de trouver la meilleure offre qui s'aligne avec votre profil et surtout, avec les besoins de votre projet. C'est pour cela qu'il est très important, voire vivement conseillé, de comparer toutes les offres des banques prêteuses que vous pouvez trouver. Cela peut prendre un peu de temps, mais ne vous inquiétez pas, au final, vous serez vraiment gagnant.

Cette stratégie vous permet aussi de faire beaucoup d'économies, essentiellement si vous vous informez d'abord sur les établissements bancaires généralistes. Ces derniers ont une puissance financière qui leur permet beaucoup plus de flexibilité et ainsi, ils vous offriront des offres plus intéressantes.

meilleur taux de crédit immobilier

Savoir négocier les indemnités de remboursement anticipé !

Même si vous avez acquis un dossier solide et que vous avez choisi l'établissement prêteur que vous souhaitez approcher, ne criez pas victoire trop tôt ! Avant d'être sûr d'avoir un crédit immobilier, vous devez penser aux indemnités de remboursement anticipé.

Communément appelées les IRA, elles sont facturées à l'emprunteur par la banque prêteuse quand son crédit immobilier est soldé par anticipation. En général, quand on parle de remboursement anticipé total, c'est l'outil qui permet de stopper momentanément le paiement des intérêts, ceci est fait :

  • en réduisant la durée du crédit ;
  • ou en baissant la mensualité.

Un remboursement anticipé est souvent une perte financière pour une banque ou un établissement prêteur. En général, ceux-ci chercheront à appliquer des frais compensateurs. Cependant, avant de signer votre contrat, négociez méthodiquement les indemnités de remboursement anticipé pour votre prêt immobilier ! C'est un point que beaucoup d'emprunteurs négligent, mais qu'il faut garder en tête.

Il est aussi possible d'annuler complètement ses indemnités ou de demander l'arrêt de leur application. Bien entendu, dans ce type de contrat, il est mentionné à l'avance jusqu'à quelle date les IRA seront toujours d'actualité. Après cela, il n'y aura plus de frais supplémentaires à rembourser pour l'emprunteur du crédit immobilier en question.

négocier taux crédit immobilier